Un plan B qui devient un plan I. I comme dans Isla.

Le plan A, c’était une marche jusqu’au Ballon blanc, petite boutique prometteuse découverte sur le site des Zurbaines.

Le plan B a été déclenché pour cause d’orage sur Montréal. Petit souper, petite soirée à travailler sur certains projets.

Pause projets.

Un tour sur Facebook, un sur Netvibes, un sur le site d’Air Canada. Juste regarder les billets disponibles. Au «caz’où » …

Wow, il y en a un. À bon prix en plus – mieux que cela : l’aller-retour sur le vol direct !

Légère panique due au prix du baril de pétrole ?

Pour être sûre d’y retourner ?

Parce que… parce que ? C’est ma vie et c’est non négociable ?

Marre du gris, de la pluie ?

J’ai cliqué sur « continuer », j’ai cliqué sur « acheter ».

Dans le petit coffre, il y a maintenant deux billets. Un pour juillet, un pour novembre.

Folle ? oui, un peu.

Parce qu’il faut croire en la vie, croire qu’il y a des lendemains qui chantent, quoi qu’il arrive…

Publicités

Une réponse à “Un plan B qui devient un plan I. I comme dans Isla.

  1. Ah, j’adore ta dernière phrase… Elle est inspirante! Et tes images, là, je n’ai plus de mots!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s