Nomad – no mad?

« En direct des iles est un projet né d’un coup de foudre pour une ile, du désir d’y vivre une partie de l’année (par tranches de deux mois), de la disponibilité d’un outil de communication formidable nommé internet … mélangez le tout avec mes occupations professionnelles, servez frais… et voilà! » ai-je écrit dans mon À Propos – et ces quelques lignes définissent parfaitement le profond bouleversement qu’internet a apporté à ma vie : depuis un peu plus de quatre ans maintenant, je suis ce que Claude Malaison appelle une nomade numérique (digital nomad), membre de cette tribu des temps modernes qui traîne son bureau dans une besace.

Vie structurée autour de l’itinérance, le nomadisme a longtemps été associé aux caravanes de Touaregs parcourant le désert d’une oasis à l’autre ou encore aux files de roulottes des Gitans, que l’on peut croiser sur les routes européennes.

La définition s’est désormais élargie à tous ces travailleurs qui ont quitté l’espace bien marqué où ils exerçaient leurs activités avant l’apparition du web et des réseaux sociaux – peu importe le lieu maintenant, on peut communiquer !

Des communautés virtuelles telles Facebook, Linkedin, Twitter (et ses nombreux satellites) ou encore Seesmic, sans oublier le Digital Nomad de Dell, sont quelques uns des liens dont disposent ces nouveaux nomades.

Nomad, no mad, pas fou, commentait Michelle

C’est vrai que ce n’est pas fou du tout d’emmener avec nous notre travail, plutôt que de nous laisser mener par lui… depuis un peu plus de 4 ans, c’est mon mode de vie, et je n’en changerais pour rien au monde!

Le Laïka, « deuxième bureau »  très fréquenté par les nomades virtuels montréalais

12 réponses à “Nomad – no mad?

  1. Je confirme qu’il y a beaucoup de nomades numérique à Montréal. J’espère qu’île sans fil aide à sa manière à relier ces nomades entre eux.

  2. Renée,

    Je dois avouer que tu as perfectionné l’art du nomadisme numérique… Un sujet de conférence pour toi? Une série de billets? Quels sont les outils mais surtout l’état d’esprit pour bien vivre son état de nomade? Quels sont les secrets pour bien gérer les clients à distance? Je crois que tu as beaucoup à partager… Dis-nous tout!!!

  3. Renée, tu m’inspires… tout en offrant des billets dont la qualité de la langue (et une certaine poésie) est remarquable. en te lisant, je décroche et mon esprit rêve d’ailleurs. comme a dit Patricia : dis-nous tout !

  4. Suis grandement jalouse de cette vie de « pas folle » et j’espère qu’un jour, après ma transition, moi aussi je puisse gambader de par le monde tout en gagnant ma vie

  5. Chère Renée, tu ajoutes de la dimension et de la substance à ce que certaines personnes perçoivent comme des technicalités. Le nomadisme numérique fait partie d’un mode de vie mais surtout un mode de pensée, une dépendance à la technologie apportant une indépendance à un bureau physique. Maintenant si nos iPhones pouvaient aussi servir de modem pour nos ordinateurs portables, nous serions peut-être encore plus nomades… à tous le moins nous pourrions être moins dépendants des « hotspots », ces îlots pouvant nous raccorder au reste du monde!

  6. Tu es toute une inspiration pour de nombreuses personnes, toujours un plaisir de te lire.

  7. Nomade français à Cuba visitera probablement nomade des Iles mi-janvier….
    Amitiés. David

  8. Allo Renée,
    J’ai lu en vitesse tes deux derniers textes: c’est émouvant et intéressant. J’y reviendrai plus tard pour m’informer davantage sur les nomades.
    Marie-Claire

  9. C’est toujours un plaisir de vous suivre virtuellement d’une partie du monde à l’autre.

  10. Quelle belle vie. Quel plaisir. Travailler de mon bureau à la maison à Montréal, de la salle à manger de ma mère ou de ma soeur à St-Rémy-de-Chargnat, d’un manoir a North Conway ou d’un môtel miteux à Shippagan. L’important pour moi : une connexion internet = liberté. Quel plaisir !

  11. Je suis en train de préparer mon nomadisme. Après tout, pourquoi avoir un bureau fixe à Montréal alors que tout tient dans un ordi portable?

    Je me cherche une île, ces temps-ci. Avec plein de soleil aussi.🙂

  12. Pingback: Allo, à l’eau, un parcours du combattant « En direct des iles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s