Profession: nomade

Marina Puerto Isla Mujeres

Est-ce de me promener d’une ile à l’autre, de me donner comme profession: nomade? me voici à une nouvelle remise en question, à une nouvelle croisée de chemins. Je laisse en arrière de moi une passion qui remonte à loin, qui m’a donné d’intenses moments heureux et aussi d’amères déceptions.

Cela ne devait pas arriver, mais cependant. C’est le temps de tourner la page, d’aller vers de nouvelles découvertes.

Ces derniers mois, la vie m’a donné quelques avertissements. On avance mal quand on traine un sac rempli d’irritants et de ressentiments. L’expression corporelle change, le regard s’éteint. En arriver à constater que travailler honnêtement ne sert à rien si on n’est pas dans la clique des dirigeants… c’est dur à accepter et pourtant il le faut. Cela fait mal. Très mal. Voici venu le temps des illusions perdues. Se lancer dans le monde de la finance en espérant pratiquer son métier pour le bien de la communauté est un leurre auquel j’ai cru longtemps. Et voilà que s’impose la conclusion: c’est fini, le métier a changé, de plus en plus contrôlé, basé sur la méfiance et non plus sur la confiance. Course au fric. Mépris du peuple. Comment pourrais-je respirer dans pareil environnement? J’ai cherché les bonnes raisons pour continuer: mes clients, que j’aime et que je respecte, mon devoir envers eux. Mais comment puis-je bien les servir dans un environnement qui ne me respecte pas, qui me bouffe mon énergie? J’en avais longtemps rêvé, d’être courtier en valeurs mobilières! Depuis petite fille en fait, ce monde mystérieux me fascinait. Il a fallu que je change de continent pour pouvoir le réaliser, ce rêve.

La bulle a éclaté.

Pour bien travailler, avec plaisir, pour se réveiller impatient de commencer la journée, il faut de la passion pour ce que l’on fait. La mienne s’est noyée sous la conformité, les règlements, l’administration. Et toutes les frustrations qu’il y a à travailler pour une firme au sein de laquelle je me sens moins qu’un grain de sable.

Mon sac est vidé, je vais pouvoir poursuivre ma route, légère et à nouveau curieuse de ce que me réserve la vie chaque matin lorsque se pointe le soleil…


Publicités

11 réponses à “Profession: nomade

  1. La vie est belle et bien faite (non ce n’est pas un nouveau slogan). Profites-en et bon vent pour ta nouvelle destination!

  2. Savoir ce qu’on veut et refuser ce qu’on ne veut pas, n’est-ce-pas là mener sa barque et sa vie? Vos valeurs vous honorent, ma chère.

  3. Profession nomade, ça te va bien…

    Un grain de sable c’est bien, mais pour être heureux, ce grain de sable doit être sur la plage de ses rêves… Alors suis ton coeur et laisse-toi porter par le vent du changement! Tu verras bien où la vie te mènera. Une chose est certaine c’est que tu y seras sûrement plus heureuse que dans un bocal ;-))

  4. Nomade, bohème, artiste, un peu beaucoup sorcière sur les bords… normal que tu ne sois pas à l’aise dans le monde « straight » de la finance.

    Maintenant que tu as vidé ton sac, il y a plein de place pour de nouveaux trésors. Bonne quête… bonne découverte… BONNE ANNÉE !!!

  5. Génial ce nouveau départ, Renée.

    Avec ta grande expérience, tu vas pouvoir construire de belles choses.

    Il faut aussi savoir que la gestion et l’entrprise ici sont remplies des mêmes erreurs qu’on sait régler et diminuer depuis des décennies ailleurs. Il y a des retards énormes.

    Il faut le mettre derrière soi et dès aujourd’hui commencer à semer les graines des projets basées sur les bonnes valeurs pour des affaires, des économies, des sociétés soutenables sur le long terme.

    Je te souhaite tout plein de succès dans ces nouvelles aventures. On fera de belles choses ensembles.

  6. Tu es une gagnante, tu viens encore de le démontrer. Tu as fait de la place pour du neuf, pour ce en quoi tu crois vraiment, ce qui te ressemble, ce qui correspond à tes valeurs.

    J’ai beaucoup d’admiration pour toi et pour ce geste que tu viens de poser, tu es de celles qui se tiennent debout, qui avancent, qui ne sont pas paralysées par la peur de l’inconnu ou une insécurité maladive.

    Profession : Nomade… Ça te va à ravir.

    Zoreilles x x, travailleuse autonome, un peu collègue à sa manière, enracinée mais nomade dans sa tête!

  7. Marrant… on arrive à des conclusions presque identiques en ce début d’année. May the road rise with you, entonces 🙂

  8. Oh! que je suis fière de toi, tu es de ses êtres qui s’épanouissent en liberté, tu es faite pour respirer le grand air et non pour rester derrière ces bureaux. Que tu aies fait le « move » et bien là, tu m’impressionnes nomade…. je te souhaite bon vent et plein de découvertes pour cette nouvelle étape de ta vie

  9. Profession: Heureuse. Me semble que cela vous convient davantage. Heureux en effet est celui qui a la force de faire le sot, parce qu’un sot s’impose. De plonger, parce que plonger s’impose. C’est là une grande richesse.

    Allez: je vous souhaite longue route, sachant que si vous vous égarez un jour, comme la vie nous impose de nous égarer si souvent, vous retrouverez un autre chemin.

    Je vous admire.

  10. @ tous: merci, merci pour vos commentaires, tous plus sympathiques les uns que les autres – À mon tour de vous souhaiter une bonne route tout au long de cette année…

  11. Lever les voiles en soi à destination de la lumière, des lumières que l’instant nous donne à voir, se concentrant sur notre peau à mesure que le paysage s’avance et se retire.
    Le papier ou l’écran attendent que l’on ouvre le bloc ou le blog, pour y mettre le peu de nous qui donne tant et à soi et aux autres. L’infiniment petit semble agrandir l’espace dans la fraîcheur des herbes tièdes, et les couleurs ne sont déjà plus les mêmes.
    Mettre de la légèreté dans ses mains, abandonner l’idée de réussite, puisqu’elle vient naturellement de notre connaissance et
    de notre plaisir à inscrire de quoi habiter nos fenêtres alentour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s