Harry en cavale

Il a écrit:

« Imaginez-vous ne possédant plus rien: plus de toit, plus de meubles, plus de linge, plus de voiture, plus de boîtes à cossins… »

« Je viens de rendre les clés mon condo aux nouveaux proprios. Je sors de mon ancien chez moi. D’une main, je tiens mon passeport et mon billet d’avion (ouvert), de l’autre, je fais signe à un taxi. »

Et il se présente:

« Je suis Harry. Complètement Harry. On dit que j’aurais pu vendre ma vie à prix d’or sur e-Bay. Aujourd’hui, je la mets en suspens pour quelques mois. Un sac de 30 litres est désormais tout ce que je possède et me suivra à travers l’Amérique latine, du Mexique à l’Antarctique. Plus de condo, plus de meubles, plus de toaster. Seulement moi, ma folie et 14,000 km d’aventures auxquelles je vous invite via ce blog. Vous venez? »

Harry à Isla Mujeres

Nos routes se sont croisées pour quelques heures, lors de son passage à Isla Mujeres. Rencontrer ce total nomade éclatant de joie de vivre a été, pour la nomade plus tranquille que je suis, un plaisant choc culturel: connaissez-vous beaucoup de voyageurs qui, avant de se mettre en route, liquident jusqu’à leur grille-pain pour partir, légers, découvrir de nouveaux horizons ? Dans une civilisation qui se définit plus par l’avoir que par l’être, c’est une façon d’être pour le moins originale…

Une chance pour nous, Harry a conservé dans ses bagages un netbook et un appareil photo… notre nomade réel est donc aussi digital et nous offre de suivre ses aventures sur son blog – il a aussi un compte Flickr qui contient d’ores et déjà de belles photos…

Une tendance qui fait son chemin, puisqu’une de mes amies, partie visiter les Galapagos nous a permis de partager son voyage sur un blog spécialement créé pour l’occasion.

Une autre belle utilisation des outils 2.0 !

Publicités

5 réponses à “Harry en cavale

  1. avoir de quoi y renoncer, et de quoi le noter – plus en effet du goût pour la liberté – une tête aimable

  2. Chouette lien! Je vais aller explorer ça. 🙂
    Merci!

  3. T’en fais pas, ma vie. Ton tour s’en vient. Tu vas voir que moi aussi j’vais te trimbaler un peu partout. L’Asie, ce serait pas mal, hein? Allez, ma vie. T’as rien à perdre.

  4. Doit être intéressant à jaser, ce Harry!

  5. When Harry Met Renée (je ne pouvais m’en empêcher)

    Ouais, il est pas mal cool, ce Harry.
    Faudra que tu m’en parles encore 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s