Archives mensuelles : avril 2009

Rebelle!

On les appelle contestataires, désobéissants, dissidents, factieux, frondeurs, indisciplinés, insoumis, insubordonnés, insurgés, insurrectionnels, mutins, récalcitrants, résistants, rétifs, révoltés, révolutionnaires… rebelles !

Ils veulent plus. Ils veulent mieux. Pour eux et pour leurs semblables. Faisant fi des règles établies, ils se battront pour en créer de nouvelles, à leurs yeux plus justes, ces rebelles qui font avancer le monde par leur curiosité, leur créativité, leur refus d’une autorité aveugle, leur goût du changement.

Une belle rebelle ? Je nommerai Simone de Beauvoir, celle qui a ouvert le chemin, menant une vie pour le moins hors-normes, pionnière d’un monde dans lequel les femmes ont plus de chance de vivre une vie qu’elles auront choisi, plutôt que celle que veut leur imposer leur entourage.

Insoumise, toujours en questionnement, les yeux ouverts sur le monde, il y a eu hier 13 ans qu’elle nous a quittés, nous laissant  un bel héritage… et un des livres qui ont influencé ma vie.

Je dédie ce billet à tous ceux qui se battent pour plus de justice sur notre planète. À tous ceux qui vivent hors des sentiers battus, ouvrant le chemin à ceux qui préfèrent une vie plus douillette… Rebelles, les pionniers ? que oui !

Mon côté rebelle ? je vis depuis toujours hors des sentiers battus, à la rencontre de tout ce que la vie peut m’offrir de beau – nomade virtuelle, nomade aussi qui de temps à autre change de pays, de vie, tout en restant en contact avec tous, merci le web et les réseaux sociaux!

Mon petit côté rebelle ? J’ai beau vouloir, décider que ce mois-ci je publierai à l’heure PILE  ma rédac’ du mois, ce billet mensuel écrit sur un sujet identique et publié le même jour à la même heure  par des blogueurs d’un peu partout dans le monde, on parle du 15 du mois à midi heure de Paris – rien à faire, on dirait que ma tête a enregistré une fois pour toutes midi, heure d’Isla Mujeres… serais-je rebelle au décalage horaire ?

Bisou en chocolat

Ce mois-ci,1/ckankonvaou;2/Avec nous en Floride…;4/Le blog de Laetitia Beranger;5/Le blog d’Orchidee;6/D’Athènes à Montréal;7/En direct des iles;8/Zürichardie;9/Il était une fois dans le sud…;10/le Denis Blog;11/Le blog de hibiscus;12/tranche de vie;13/Chocobox;14/good.mood;15/mouton.bergerie;16/une parisienne à Athènes;17/Lodi;18/Gazou;19/Sur les traces du chevalier ours;20/Betty looo-les cornus;21/Le chat qui; 22/Sylvie nous montrent leur petit côté rebelle. Ne manquez pas d’aller les lire et de leur laisser un commentaire.

Carte postale 16 – Domingo de Pascua

colores de primavera

Chers tous,

Où que vous soyez, quelle que soit la Pâque que vous célébrez, je vous souhaite la plus belle des journées et pense à vous…

La liste de Roland

La liste de Roland

Lire. Une de mes passions. Si je me suis habituée à lire sur un écran, et en suis fort aise, je n’ai jamais perdu le goût de tenir un livre entre mes mains, de tenter d’en deviner le contenu, de le découvrir page après page. Si j’ai rendu nomades la plus grosse part des bouquins qui peuplaient ma  bibliothèque de Montréal, d’autres m’ont accompagnée au Mexique.

Avant de quitter ma grande île du nord, j’ai été faire un tour chez Roland. Cher Roland. Je n’avais pas vraiment le temps de faire un choix parmi tous les ouvrages qui attendent sagement dans sa librairie, je lui ai donc demandé de me sélectionner quelques bouquins à lire pour mon premier long séjour à l’ile…

Voici ce qu’il a ajouté à ma courte liste qui comprenait le T-II d’Un taxi la nuit, de Pierre-Léon Lalonde et Ritournelle de la faim, de J.M.G. Le Clézio :

. Goliarda Sapienza, L’art de la joie

. Olivier de Kersauson, Ocean’s Songs

. Luis Sepúlveda, La lampe d’Aladino et autres histoires pour vaincre l’oubli

. Jon Fasman, La bibliothèque du géographe

. Joss Saroyan, f.i.s.de.p.u.t.e connexion

. Nadine Bismuth, Êtes-vous mariée à un psychopathe ?

. Gila Lustiger, Un bonheur insoupçonnable

Et son épouse Suzie a gentiment déposé sur la pile le dernier Suzanne Jacob, Histoires de s’entendre…

Je vous en donnerai des nouvelles. De plus, Roland m’a promis de me tenir au courant de ses trouvailles, que je pourrai ainsi partager avec vous.

Et à Isla Mujeres ? hélas, pas de Librería de Rolando … Pour trouver mon bonheur, je vais à la Librería Dante ou à la Rana Sabiduria, à Cancun.

Par contre, sur l’ile, pour ceux qui veulent échanger leur bouquin de plage contre un autre bouquin de plage, il y a le coin des livres usagés de Manãna … une belle collection de ces livres nomades que l’on nomme romans de gare, à noter la plupart sont en anglais…