Archives de Tag: Mexico

Carte postale 18 – El Cinco de Mayo

Cinco de Mayo

Chers Tous,

Nous sommes le 5 mai, ordinairement un jour de célébrations à travers le pays : le long chemin du Mexique vers l’indépendance est jalonné de rébellions, de révolutions, de batailles dont certaines sont restées dans les mémoires, telle celle de Puebla, commémorée aujourd’hui.

El Cinco de Mayo, un peu d’histoire :

1860 : Benito Juárez est élu Président du Mexique après trois années de guerre civile. Il est l’auteur de réformes qui ont laissé un profond impact sur le pays, telle, par exemple, la séparation de l’Église et de l’État. À ce moment, l’état mexicain, ruiné, suspend le remboursement de sa dette extérieure et la France, l’Angleterre et l’Espagne décident d’intervenir. Ces deux derniers acceptent un compromis, mais la France persiste et envoie des troupes qui débarquent à Veracruz en 1862. Les 6500 soldats de l’armée de Napoléon III avancent vers la capitale, montent jusqu’à Puebla, qu’ils tentent de prendre d’assaut. Ils s’y heurteront à 4500 miliciens mal équipés, mais très déterminés, qui remporteront la bataille… Plus tard, les Français réussiront à s’imposer – pour quelques courtes années, nommant un empereur (Maximilien d’Autriche) qui finira fusillé, tandis que les Mexicains éliront à nouveau Juarez comme président.

Le Cinco de Mayo est une fête très populaire, mais qui ne marque pas le jour de l’indépendance mexicaine, laquelle est célébrée le 16 septembre, par une reconstitution du Grito de Dolores, l’appel public à la révolution lancé par Miguel Hidalgo, curé du village de Dolores, la nuit du 15 au 15 septembre 1810 …

Cette année, pas de défilés, pas de reconstitution de la bataille à Puebla comme chaque année, mais au moins, la vie reviendra peu à peu à la normale à partir de demain, dans ce Mexique paralysé depuis une semaine par un infiniment petit qui aura su prendre beaucoup, mais vraiment beaucoup d’espace …

Allez, Viva México !

carte postale – 9

Chers tous,

Organisant mes albums Flickr, j’ai retrouvé ces drôles de photos drôles, prises au moment des fêtes qui se sont succédé sur l’ile tout au long du mois de décembre.

Les churros de la révolution 1

Les churros de la révolution 2

À cette baraque de fête foraine, décorée des portraits de révolutionnaires bien connus, nous nous régalions tous les soirs de churros, patates et bananes frites, dans une odeur de friture… je ne vous dis que ça !

Churros:

Churros!

Difficile donc à l’heure de se bourrer de (délicieuses vilaines) calories, de voir les vaillants révolutionnaires qui gardent la place pendant la nuit. Il fallait se promener le matin pour les découvrir…

Visites

Lorsque je suis à Isla Mujeres, j’en ai souvent, de la visite. Amis et famille aiment venir découvrir mon deuxième lieu de vie, restent une, deux ou trois semaines, puis c’est déjà le matin de l’au-revoir sur le quai.

Dois-je vous dire que j’aime ça? Le plus souvent, c’est un pur plaisir de les recevoir, de partager avec eux ma vie de tous les jours et aussi de redécouvrir l’ile avec leurs yeux de visiteurs.

Et cette fois-ci, ça s’est très très bien passé, tellement que je décerne à mon visiteur « l’Isleño d’or » , titre que je réserve à ceux qui, venant nous découvrir, le font avec calme, gentillesse et compréhension – tout n’est pas parfait ici, on est sur la planète Terre! – acceptent les différences, et repartent le coeur content et des souvenirs plein la tête. En plus cette fois, mon visiteur m’a laissé un petit pensionnaire, qui s’en ira à Montréal quand il aura un peu grandi. Et laissez-moi vous dire, c’est un plaisir que de s’occuper du petit goinfre!

Gracias por tu visita, amigo, y hasta luego!

Danse dans la mer

À pas lents, ils sont descendus vers la mer, main dans la main… attentifs l’un à l’autre, lui surtout à elle qui marchait mal. Et, longtemps, ils sont restés, les yeux dans les yeux, à se baigner dans les vagues tièdes de Playa Norte, en une valse lente, celle des amoureux qui sont seuls au monde.